Inspiration

Elle vient du quotidien, elle se nourrit de la nature, de l’architecture, de l’art japonais. Elle prend ses racines dans la Renaissance, l’histoire, les costumes d’époque mais elle sait aussi bien se satisfaire d’un vieux sac à main…

Dessin

Incontournable, indispensable, le dessin précise l’idée, harmonise. Sur calque, il est millimétré et suit méticuleusement le patronnage de la pièce à réaliser. Il est la mémoire du travail de création.

Transfert du dessin

Piqué, transféré sur le tissu ou la matière à broder, le trait est fixé dans le respect des pratiques anciennes du métier de brodeur.

Matière

Nobles comme le cristal, la nacre, les pierres gemmes, le fil et la lame d’or ou d’argent… Délicates comme la soie, le coton, douces comme le vison et aériennes comme les plumes. Brillantes et scintillantes comme les perles, strass et paillettes. Dures comme les métaux, souple comme le cuir et élastiques comme le silicone… tout se brode.

Réalisation

Le travail est toujours réalisé à plat sur un métier monté en respectant des règles bien définies. La main progresse avec soin sur la toile sur l’endroit comme sur l’envers, selon la technique de l’aiguille, ou du crochet de lunéville. Rigueur, précision, patience et bonne vue sont les qualités indispensables qui, avec l’expérience, feront de la pièce une oeuvre unique.

Produits finis

Couturier, modiste, bottier, fourreur ou tapissier donnent forme et vie lors du montage ou de l’assemblage pour créer des pièces sur mesure.